Retrouvez toute l'information économique de proximité

CHANTIER DU GUIP : DEUX NOUVEAUX ACTIONNAIRES

Du nouveau pour le chantier du Guip ! Suite au départ en retraite de Paul Bonnel, deux actionnaires et salariés de la PME ont décidé de reprendre ses parts à hauteur de 25 % chacun. Tegwen Mauffret, charpentier de marine et fils de l’actuel gérant Yann Mauffret, s’occupera de l’activité construction-restauration. Louis Mauffret dirigera la partie financière et administrative du Chantier du Guip. Le reste du capital est toujours détenu par Yann Mauffret.

Le Chantier du Guip (3,3 M€ de CA en 2019, 27 salariés) est spécialisé dans la construction et la rénovation de bateaux en bois à l’Île-aux-Moines, Lorient et Brest. Son histoire commence en 1976 sur les rives du golfe du Morbihan, au creux de l’anse du Guip, entre la lande et la plage. Il a assuré la restauration de plusieurs unités de yachts classiques: “Hispania IV”, 8m J.I. ayant appartenu au roi d’Espagne Alphonse XIII ; “Pen Coat”, bateau norvégien construit chez Fife en 1905, “Vanity V”, 12 m J.I. Fife 1936 ou plus récemment “Wings”, 12 m J.I. Camper et Nicholson 1937.

Le Chantier du Guip restaure des bateaux du patrimoine, des unités de pêche que sur des yachts.   A Brest, le chantier vient de rénover Sumurun, un grand yacht de 28 mètres remis à l’eau en juillet dernier. En mai 2019, il avait restauré le cotre mythique d’Eric Tabarly construit en 1898 au terme d’un an et demi de restauration et de plus de 13 000 heures de travail.

Les commentaires sont fermés.