Retrouvez toute l'information économique de proximité

CORONAVIRUS : LE POINT EN BRETAGNE

A 17h30, ce 22 mars, le nombre de cas de Coronavirus Covid-19 confirmés en Bretagne par diagnostic biologique (PCR) depuis le 28 février est de 446, ainsi répartis : 174 personnes résidant dans le Morbihan, 99 personnes résidant dans le Finistère, 91 personnes résidant en Ille-et-Vilaine et 33 personnes résidant dans les Côtes d’Armor auxquelles s’ajoutent 11 personnes ne résidant pas en Bretagne et 38 personnes, qui ont fait l’objet de prélèvements biologiques dans les centres hospitaliers de Lorient, Morlaix, Pontivy, Saint-Malo, Rennes, Brest ou Quimper mais dont les départements de résidence ne sont actuellement pas encore connus.

Ainsi, à ce jour, selon les données suivies au sein des établissements de santé de la région, 32 patients sont hospitalisés en service de réanimation, 90 en hospitalisation conventionnelle, 9 en soins de suite et réadaptation et 2 en soins aux urgences. Le reste des patients sont pris en charge à leur domicile. Depuis le début de l’épidémie, 17 décès sont à déplorer en Bretagne. Au CHU de Rennes, 91 patients sont pris en charge ou suivis actuellement soit en hospitalisation ou à domicile. 17 le sont à l’hôpital dont 6 en réanimation médicale et 11 en hospitalisation conventionnelle. Depuis le début de la crise, 16 patients sont ressortis.

Suite à la publication le 10 mars du décret facilitant la prise en charge des actes de télémédecine pour les personnes exposées au Covid-19, le nombre de téléconsultations en Bretagne s’est fortement développé sur la plateforme régionale e-Kermed mise à disposition par le GCS e-santé Bretagne. Depuis le 11 mars, plus de 800 comptes ont été créés à la fois pour les médecins libéraux (316) et les médecins hospitaliers (504). Près de 600 téléconsultations ont été réalisées permettant aux patients, depuis leur domicile de solliciter un avis médical à distance, mais aussi d’assurer un suivi dans le cadre d’un retour d’hospitalisation lié au Covid-19. La télémédecine constitue à la fois une solution de continuité des soins et de limitation des risques évitables de propagation du coronavirus au sein des cabinets libéraux et des centres de santé. Pour plus d’informations : www.e-kermed.bzh

Les commentaires sont fermés.